Pourquoi y a-t-il des sulfites dans le vin ?

Sulfites dans le vin

L’utilisation des sulfites est indispensable dans le processus de fabrication du vin, à partir de raisins. Cependant, au cours de ces dernières années, de nombreux consommateurs sont à la recherche de boissons qui n’en contiennent pas. La présence de sulfite est devenue un critère de choix primordial pour le vin. La raison est que beaucoup de personnes prétendent être allergiques à cet élément.

Focus sur le sulfite et sur son rôle

En lisant ce qui est écrit sur l’étiquette de la bouteille, vous remarquerez qu’il est cité qu’il y a des sulfites dans le vin. Depuis l’année 2005, l’emploi de ce type de mention est devenu légal. Il est vrai que les principaux ingrédients de cette boisson sont l’eau et l’alcool. Néanmoins, on y trouve des acides et d’autres éléments. Contrairement aux produits laitiers, le vin ne craint pas les contaminations microbiennes.

Il est important de préciser que les risques de faire une intoxication alimentaire, après avoir bu un verre de vin, sont minces. En revanche, cela ne signifie pas que cette boisson n’est pas sensible aux micro-organismes et aux transformations. Ces dernières transformeront votre mélange en vinaigre, ce qui n’est pas l’objectif des vignobles. Pour éviter ce genre de problème, il est primordial d’utiliser des sulfites vin. Pour avoir plus de renseignements à ce sujet, n’hésitez pas à visiter le site www.nouslesvigneronsdebuzet.fr.

Pourquoi employer des sulfites ?

Avant toute chose, vous devez savoir que le sulfite vin possède des propriétés antioxydasiques. Il est aussi réputé pour être antiseptique et antioxydant. D’une manière générale, vous pouvez les utiliser pour protéger votre production des micro-organismes indésirables. Les sulfites empêchent l’évolution naturelle de la boisson, qui gardera toute sa saveur. Ainsi, vous ne risquerez pas de vous retrouver avec du vinaigre.

Ce conservateur est également connu sous l’appellation de soufre, d’acide sulfureux ou d’anhydride sulfureux. Il possède aussi d’autres noms : le dioxyde de soufre, le SO2 ou encore le métabisulfite de potassium. Il est vrai que ces termes scientifiques peuvent être troublants. Cependant, il est préférable de se focaliser sur ses bienfaits.

Il est crucial de garder à l’esprit que le soufre est un élément naturel. En d’autres termes, vous avez la possibilité de l’employer pour faire du vin bio. Saviez-vous que pour faire du vin, il faut une certaine quantité d’oxygène. Néanmoins, ce dernier devient un véritable souci après les vendanges. C’est pourquoi il est préférable de sulfiter les raisins. Cela est indispensable pour éviter tout phénomène d’oxydation. L’utilisation de sulfites vin rouge est également nécessaire lors du débourbage (afin de clarifier le jus) et au cours de la fermentation (pour éliminer les levures et bactéries nuisibles au vin). En outre, le soufre permet de tuer les germes qui pourraient entraîner une reprise de la fermentation.

Les sulfites représentent-ils un danger pour la santé ?

Cette question revient fréquemment au centre des conversations. Tout le monde veut savoir s’il faut se méfier des sulfites dans le vin. Certaines personnes se demandent même s’il est possible de tomber gravement malade, en cas d’allergie à ce composant. Rassurez-vous, il n’y a aucune chance que cela se produise. Selon une étude récente, moins de 1 % de la population actuelle est allergique à cet élément.

Vous ne devez pas oublier que le sulfite est employé dans différents types d’aliments. Comme c’est un excellent conservateur, les probabilités de le trouver dans vos repas quotidiens sont assez élevées. Les viandes ainsi que les fruits séchés en contiennent.

Par ailleurs, vous devez savoir que lors de la fabrication du vin, les raisins produisent une faible quantité de soufre. On rajoute du sulfite dans l’unique but d’atteindre une concentration optimale.

Les Conteurs de vin, une façon de découvrir l’œnologie ?
5 bonnes raisons de ne pas manquer le Challenge international du vin